Vers le minimalisme numérique

Trier son dressing, son tiroir à couverts, sa paperasse, c’est bien et toujours utile ! Mais il est des « lieux » dans lesquels on entasse sans compter et qu’on néglige souvent de trier, d’organiser et de vider de temps à autre : son ordinateur / sa tablette et son téléphone portable. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas les données qu’elles n’encombrent pas !

En outre, s’intéresser au minimalisme c’est engager une réflexion sur la manière dont on occupe ses journées,  dont on consomme, sur nos choix de vie, ce qui implique qu’on s’interroge également sur notre vie numérique, en particulier sur le ratio entre notre vie réelle et notre vie virtuelle.

wall-2604260_1920

Voici donc d’une part 5 tris voire vides à faire dans nos ordis et téléphones puis 5 astuces pour éviter que nous passions moins de temps dans la vie réelle avec de vrais gens (ou avec soi-même !) que face à un écran et un clavier.

5 tris et / ou vides à faire dans son ordinateur / sa tablette et son téléphone portable :

  1. Faire du vide sur son bureau / sa page d’accueil : trop souvent on garde sur son bureau / sa page d’accueil des raccourcis vers bien plus d’outils / d’applications qu’on en utilise réellement au quotidien alors autant faire du vide pour ne garder que l’essentiel et profiter pleinement d’une jolie image d’arrière plan
  2. Trier ses mails :  créer des dossiers afin de retrouver facilement ceux qui nous sont réellement utiles puis supprimer les autres, y compris ceux de proches qui datent de plusieurs semaines / mois (années ??) et qu’on ne relira jamais. De la même manière, supprimer régulièrement les SMS stockés inutilement.
  3. Se désinscrire des newsletters qui nous encombrent et n’ont pour seul objectif que de nous inciter à la consommation : perso je n’en ai gardé aucune. Eviter de donner son numéro de portable aux magasins qu’on fréquente afin de ne pas être envahi par les SMS publicitaires.
  4. Trier ses photos, idéalement se fixer un nombre à garder, par ex 30 pour ses vacances, même si on en a pris 200 ! Jetter surtout les photos en double / triple / quadruple … qu’on a prises pour être certain d’en avoir une de belle et entre lesquelles on ne se résout pas à faire un choix ; classer celles qu’on garde dans des dossiers clairement nommés (idéalement en imprimer afin de compléter de vrais albums à feuilleter en famille ou entre amis !)
  5. Faire du vide dans ses favoris : à quoi sert de garder en favori un site qui a cessé d’exister ou un blog qui n’est plus alimenté ? un site qu’on n’a pas consulté depuis des semaines ou des mois ? Zou, on supprime !

iphone-2599671_1920

5 astuces pour que le virtuel ne prenne pas le dessus sur notre vie dans le monde réel :

  1. Pour les plus de 30 ans, se rappeler qu’on a vécu sans et qu’on n’était ni malheureux ni désoeuvrés !
  2. Supprimer les notifications ou tout autre bip signalant l’arrivée d’un mail / d’un sms / d’un like je ne sais où / la publication d’une photo d’un abonné sur instagram ou que sais-je encore … Il est parfaitement inutile d’être informé de tout cela en temps réel, les découvrir une heure ou dix heures plus tard ne changera rien à nos vies virtuelles !
  3. (Re)prendre l’habitude de sortir sans son téléphone portable pour une course, une promenade, une virée entre amis afin de redécouvrir qu’on peut profiter du temps présent sans en faire de photos et surtout sans polluer ce moment par des échanges sms avec des personnes autres que celles avec qui on est
  4. Se fixer des limites / des habitudes : par ex chez nous (hors grandes vacances au cours desquelles on change parfois d’habitude), les enfants n’utilisent l’ordi que pendant un temps limité en fin de journée, entre les devoirs et le dîner, et encore pas tous les jours tandis que moi je ne l’allume qu’après le dîner. Les téléphones portables « se couchent tôt » (vers 20h) et « dorment » dans le salon, jamais dans les chambres. On ne consulte pas son téléphone (même s’il a bipé) quand on est à table. Etc. On peut aussi décider de vivre une journée / semaine sans téléphone ou sans ordi ou les deux. A chacun de trouver les règles qui lui conviennent, l’essentiel est de comprendre leur intérêt et de s’y tenir ! Il me semble essentiel de refuser d’être joignable et dispo à tout moment et dans la seconde.
  5. Comme il est parfois difficile d’éteindre l’ordinateur / le téléphone comme on l’avait décidé, on peut en programmer l’arrêt. Moi, par exemple, comme je n’utilise mon ordi pour mon plaisir que le soir quand j’ai enfin un moment rien qu’à moi, j’ai tendance à toujours repousser le moment de l’éteindre ce qui me fait lire plus tard et donc me coucher encore plus tard que ce dont j’ai besoin. Afin de m’aider à me réhabituer à éteindre mon ordinateur à une heure décente, j’utilise le planificateur de tâches pour le faire à ma place : j’ai programmé l’arrêt de mon ordinateur à une heure donnée et je trouve cela bien utile !

Internet et le développement du numérique ont enrichi nos vies, mais les dérives qu’ils engendrent transforment la liberté qu’il procurent en esclavage et en perte de contrôle. Alléger nos vies numériques et virtuelles est essentiel pour qu’elles ne soient que plaisir et choix réfléchi. Ralentir commence par savoir poser son téléphone portable voire l’oublier et par laisser éteint son ordinateur.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Vers le minimalisme numérique »

  1. Tu as tout à fait raison, c’est bon de se rendre compte à quel point on dépend de notre téléphone ou autre. Moi en ce moment je me désinscris des newsletters car j’en ai assez de rececoir x mails par jour que je mets direct dans la corbeille mais que j’oublie de vider, etc. 😉

    J'aime

    1. @ Dolly, oui, c’est un cercle vicieux ! Pour tenter de garder le cap, j’inclus ce « vide numérique » dans ma routine de ménage, ça m’encourage à penser à le faire même si je n’y consacre pas beaucoup de temps à chaque fois. Petit à petit …

      J'aime

  2. Ton article est très juste ! C’est bien d’éviter les newsletters car elle génèrent en plus de la pollution ! Mon gros problème, ce sont les photos. C’est tellement chronophage de les trier/imprimer que je repousse sans cesse cette tâche, et je suis envahie !

    J'aime

    1. @ Lolli, oui les photos numériques, c’est terrible, moi aussi j’en ai encore bien trop ! Pour que ce ne soit pas trop chronophage, j’y vais par petit bout : régulièrement je trie un dossier (mes photos sont classées par mois), ce n’est pas forcément beaucoup mais ça permet d’avancer tout de même.

      J'aime

  3. D’accord avec tout ce que tu écris. Comme je suis une « rangeuse » 😉 je jette, je trie sans problème… sauf les photos, comme lolli, que je ne prends pas le temps d’imprimer. J’arrive assez bien à limiter mon temps sur les écrans, ce qui n’est pas le cas des garçons Pff…. on sort donc les écrans des chambres chaque soir aussi… j’aimerais pourtant quils apprennent à se limiter tout seuls. À suivre!

    J'aime

    1. @Dan, Ah moi aussi j’aimerais que MiLou se limite toute seule !! Mais je crois qu’à l’adolescence c’est peine perdue alors quand j’estime qu’elle passe trop de temps le téléphone à la main je la préviens que 15 mn plus tard je le lui prendrai pour une heure / deux heures / la demi journée … Elle se rend alors compte qu’elle vit bien sans !

      J'aime

Ajoutez votre grain de sel !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s